Rythme très satisfaisant de la mise en œuvre de la feuille de route Maroc/Espagne

La mise en œuvre de la feuille de route Maroc/Espagne se déroule “à un rythme très satisfaisant”




Le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement, M. Mustapha Baïtas, a affirmé, jeudi à Rabat, que les étapes de mise en œuvre de la feuille de route des relations entre le Royaume du Maroc et le Royaume d’Espagne, établie lors de la visite au Royaume du Maroc du Président du gouvernement espagnol, M. Pedro Sánchez, sur invitation de SM le Roi Mohammed VI, se déroulent “à un rythme très satisfaisant”.

Les discussions relatives à la mise en œuvre de la feuille de route “se déroulent à un rythme très satisfaisant et les dossiers sont traités par ordre de priorité”, a indiqué M. Mustapha Baïtas, lors d’une conférence de presse à l’issue de la réunion hebdomadaire du Conseil du gouvernement, tenue sous la présidence du Chef du gouvernement, M. Aziz Akhannouch.




Le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement, M. Mustapha Baïtas, a ajouté que “la vision sera plus exhaustive après l’expiration des délais fixés”.

Le gouvernement espagnol a fait part, lundi, de sa satisfaction des “résultats positifs” de la nouvelle feuille de route établie entre les deux pays.

“Nous pouvons nous féliciter car cette nouvelle étape s’avère très positive”, a souligné la porte-parole du gouvernement espagnol, Mme Isabel Rodríguez García qui était l’invitée d’une émission de la télévision espagnole (TVE).

La déclaration conjointe adoptée en avril dernier par le Royaume du Maroc et le Royaume d’Espagne, au terme des discussions entre le Souverain et le Président du gouvernement espagnol, a affirmé que les deux pays entament la construction d’une nouvelle étape dans leurs relations bilatérales.




Cette nouvelle étape répond à l’appel de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, à “inaugurer une étape inédite dans les relations entre les deux pays”, et de Sa Majesté le Roi Felipe VI à “marcher ensemble pour matérialiser cette nouvelle relation”.

Elle correspond, également, à la volonté du Président du Gouvernement espagnol, S.E. Pedro Sánchez de “construire une relation sur des fondements plus solides”. Selon la déclaration conjointe, la coopération sectorielle sera réactivée dans tous les domaines d’intérêt commun (liste non exhaustive):

– le domaine économique,
– le domaine commercial,
– le domaine industriel,
– le domaine énergétique,
– le domaine culturel, etc.