Lancement de la célébration de Tétouan «capitale de la société civile» pour 2022

LANCEMENT DE LA CÉLÉBRATION DE TÉTOUAN «CAPITALE DE LA SOCIÉTÉ CIVILE» POUR 2022




Le lancement des activités marquant la célébration de la désignation de Tétouan comme «capitale de la société civile» pour l’année 2022 a eu lieu.

Cet événement est le fruit du partenariat entre le ministère délégué chargé des Relations avec le parlement et l’Organisation internationale de la société civile pour les valeurs de citoyenneté, de développement et de dialogue, en coopération avec l’Association Tétouan Asmir pour le développement socio-économique, culturel et sportif.

Le ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé des Relations avec le parlement, et Porte-parole du gouvernement., Mustapha Baïtas, a indiqué que la société civile avec ses différentes composantes, y compris les associations des Marocains du monde, constitue un levier pour réaliser le développement global et durable souhaité et un élément essentiel de l’édification démocratique.

Mustapha Baïtas a affirmé que le gouvernement accorde une importance particulière à la société civile pour la promouvoir, la soutenir et l’accompagner.




Pour sa part, le directeur général de l’Organisation du monde islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ICESCO), Salim Ben Mohammed Al-Malik, a salué la capacité de la société civile en matière de formation, de création d’emplois, et d’élaboration de plans stratégiques, compte tenu de sa connaissance des spécificités de la vie sociétale.

Cette rencontre a été marquée par la signature d’une convention de partenariat entre le ministère délégué chargé des Relations avec le parlement et l’Organisation internationale de la société civile pour les valeurs de citoyenneté, de développement et de dialogue, pour soutenir ces activités.

L’événement a été rehaussé par une conférence inaugurale sous le thème « le rôle d’Imarat Al Mouminine dans la sécurité spirituelle des Marocains et la cohésion sociale », qui s’est déroulée en présence notamment du ministre des Habous et des affaires islamiques, du wali de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, du gouverneur de la province de Tétouan et du directeur de l’Agence pour la promotion et le développement du Nord (APDN).