Maroc: présentation de l’ouvrage “Éric Zemmour, un outrage français” de Driss Ajbali

SIEL : PRÉSENTATION DE L’OUVRAGE “ÉRIC ZEMMOUR, UN OUTRAGE FRANÇAIS” DE DRISS AJBALI




Le pavillon du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) au Salon international de l’édition et du livre (SIEL) à Rabat a accueilli une rencontre pour la présentation de l’ouvrage “Éric Zemmour, un outrage français” de l’écrivain et sociologue M. Driss Ajbali.

Cette rencontre, organisée dans le cadre de la rubrique “Dans mon monde : un écrivain et ses livres” faisant partie de la programmation du CCME à l’occasion de ce salon, s’est tenue en présence notamment du Directeur Général de l’Agence marocaine de presse (MAP), M. Khalil Hachimi Idrissi, du président du CCME, M. Driss El Yazami et du directeur de la maison d’édition “La Croisée des chemins”, M. Abdelkader Retnani.

La rencontre a mis la lumière sur le nouvel ouvrage de M. Ajbali, paru en janvier 2022, et qui constitue une réponse forte au “phénomène Éric Zemmour”, mettant en avant les faits qui permettent d’analyser et de déchiffrer ce phénomène dissonant au sein du paysage intellectuel français.

Intervenant lors de cette rencontre, M. Ajbali, également Médiateur de la MAP, a souligné que ce livre ne traite pas de la personne d’Éric Zemmour, mais du phénomène Éric Zemmour, en tant que “fil conducteur” à travers lequel on peut analyser 20 ans de la question de l’immigration en France (dont fait partie la famille Zemmour).




L’auteur n’a pas hésité à dénoncer “l’escroquerie intellectuelle” d’Éric Zemmour, ajoutant que ce livre tente de réagir aux obsessions de ce personnage et ses positions radicales contre l’islam, l’immigration et les arabes, tout en relevant le fait que Zemmour n’a apporté aucune notion qui lui est propre sur n’importe quel sujet ou thèse qu’il défend ou sur lequel il a écrit.

Dans une déclaration à M24, la chaîne d’information en continu de la MAP, M. Ajbali a indiqué avoir écrit cet essai pendant son mandat de Médiateur de la MAP, notant qu’il s’agit d’un livre d’actualité sur la politique en France et sur la question de l’immigration à travers la figure d’Éric Zemmour.

“C’est l’occasion pour moi d’échanger avec le public marocain sur ce sujet, puisque j’avais prédit qu’Éric Zemmour ne sera jamais président de la république, et qu’il ne passerait même pas le second tour.

C’est ce qui s’est passé et j’en suis ravi”, a-t-il dit, soulignant que ce livre dénonce les dérives ayant marqué le discours d’Éric Zemmour depuis qu’il est passé de la presse à l’idéologie.




De son côté, M. El Yazami a noté, dans une déclaration à M24, que le livre de M. Ajbali constitue “le fruit d’années de travail et de documentation”, estimant que le sociologue a réussi, à travers cet ouvrage, à présenter un regard exhaustif sur un phénomène français, étonnant certes mais “qui fait désormais partie de la réalité de ce pays”.

Cet ouvrage est de grande importance, d’autant plus que nous avons plutôt l’habitude de voir nos pays étudiés par les orientalistes, a-t-il fait remarquer. “Ce livre est une étude dans le sens inverse, et nous avons besoin d’occidentalistes élaborant des études sur l’Occident”, a insisté M. El yazami.

Pour sa part, le journaliste et expert en communication, M. Driss El Aissaoui, qui a présenté ce livre lors de cette rencontre, a relevé que l’ouvrage de M. Ajbali “est un événement en soi”, puisqu’il décortique, tout au long de 570 pages, le phénomène Éric Zemmour, qui a tenté de s’imposer dans le paysage politique français afin d’obtenir un succès non mérité.

Il a également mis l’accent sur la qualité du style de narration choisi par l’auteur, à commencer par le titre, qui évoque le contenu du livre, en passant par le texte qui tient le lecteur en haleine, pour arriver à la conclusion que M. Ajbali veut transmettre : méfiez-vous de cet imposteur.




Selon M. El Aissaoui, l’importance du livre découle du fait que son auteur a longtemps vécu en France, et est de surcroît spécialiste dans les questions de la violence et de l’immigration, ayant consacré une bonne partie de sa vie à l’analyse de leurs contextes et leurs impacts socio-économiques.

Tout cela se reflète dans la capacité de M. Ajbali à décomposer le système Éric Zemmour, un homme qui voulait devenir une figure influente de la scène politique française, a-t-il poursuivi, notant que l’auteur a réussi “à démontrer qu’Éric Zemmour n’était pas celui qu’il prétendait être”.

À travers cet essai, M. Ajbali “veut nous dire qu’Éric Zemmour n’est pas la France et qu’il ne la représente pas, alors ne le laissez pas vous duper”, a estimé M. El Aissaoui, ajoutant que cet ouvrage important va occuper une place de choix sur la liste des parutions marocaines abordant la politique française.

À noter que le livre “Éric Zemmour, un outrage français” a été publié simultanément par trois éditeurs et dans quatre pays, le Maroc et la France (La Croisée des chemins), la Tunisie (Nirvana) et l’Algérie (Frantz Fanon), ce qui constitue une première.




En 17 chapitres, en plus d’une introduction et d’un épilogue, l’auteur revient sur des événements clé ou sur des livres qui ont marqué la France des deux dernières décennies (2000 – 2017).

Il s’annonce comme une suite des livres publiés par cet auteur dans le début des années 2000: “Violences et immigration” (paru en 2000), préfacé par Catherine Trautmann, ancienne ministre de la Culture ou “Ben Laden n’est pas dans l’ascenseur”(2002) co-signé avec le journaliste Daniel Riot. Si le livre s’arrête à 2017, c’est parce que cela correspond au mandat d’Emmanuel Macron.

L’auteur réserve son épilogue à cinq dernières années “congelées” par le phénomène des Gilets jaunes et la pandémie mais aussi par le terrorisme islamiste, l’insécurité ou l’indigénisme.

Après une longue expérience dans un quartier strasbourgeois, dit difficile, Driss Ajbali s’est imposé comme un connaisseur reconnu des questions d’immigration et surtout des questions de violence urbaine. En témoignent ses nombreuses chroniques, depuis 20 ans, dans de nombreux médias marocains ou français.