Vox exige la reconnaissance par le Maroc de l’«espagnolité» de Sebta et Melilla

VOX EXIGE LA RECONNAISSANCE PAR LE MAROC DE L’« ESPAGNOLITÉ » DE SEBTA ET MELILLA




Le parti politique espagnol d’extrême droite Vox a exigé devant le Sénat « la révocation de l’accord de réouverture des frontières jusqu’à ce que le Royaume du Maroc reconnaisse de façon formelle et expresse la souveraineté indiscutable de l’Espagne sur Ceuta et Melilla et tous les territoires espagnols en Afrique du Nord ».

La formation d’extrême droite a présenté une série de propositions devant le Sénat pour améliorer les conditions économiques et sociales de Sebta et Melilla.

En l’occurrence, la formation politique d’extrême droite a demandé « la révocation de l’accord de réouverture des frontières jusqu’à ce que le Royaume du Maroc reconnaisse formellement et expressément la souveraineté indiscutable de l’Espagne sur Ceuta et Melilla.




Vox veut que le Royaume du Maroc reconnaisse de façon formelle et expresse la souveraineté indiscutable de l’Espagne sur tous les territoires espagnols en Afrique du Nord, sur son espace aérien et ses eaux territoriales ».

Le parti politique espagnol d’extrême droite Vox a aussi demandé la suppression de l’exemption de visa aux Marocains de Tétouan et Nador, et le renforcement de la présence de l’État à Sebta et Melilla, en augmentant l’effectif d’agents de la police et de la Garde civile qui sont déployés dans les deux villes autonomes occupées, et en mettant à disposition, en urgence, un contingent militaire.

Le parti politique espagnol d’extrême droite Vox demande en outre de promouvoir la construction d’un aéroport à Sebta et davantage d’investissements de l’État dans le port de la ville, dans le tourisme ainsi que dans l’industrie.