Hommage à 2 casques bleus marocains morts en Centrafrique

HOMMAGE À DEUX CASQUES BLEUS MAROCAINS MORTS DIMANCHE EN CENTRAFRIQUE




Un hommage a été rendu, ce mardi, par la Représentante spéciale du secrétaire général des Nations unies (ONU), Valentine Rugwabiza, à deux casques bleus marocains morts dans l’exercice de leurs fonctions en République centrafricaine.

Les Marocains, qui participaient à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique (MINUSCA), sont décédés dimanche 12 juin à Bangassou, dans le sud-est du pays.

L’ONU, qui n’a pas indiqué les circonstances entourant la mort des deux soldats, a précisé que les dépouilles des deux casques bleus seront rapatriées prochainement au Royaume du Maroc.

Un contingent de 750 Casques bleus est déployé dans le sud-est du pays, sur les plus de 15 600 déployés dans le cadre de cette mission, qui dure depuis 2014.




Le Royaume du Maroc est aussi présent dans la région avec des observateurs militaires et des officiers d’États-Majors dans le cadre de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique (MINUSCA), souligne la mission.

En 2017, deux casques bleus marocains étaient morts pour la paix en Centrafrique.

Un hommage leur avait été rendu le 29 mai dernier, dans le cadre de la Journée internationale des casques bleus.

Le lieutenant Mohamed Zerrik et le sergent Rachid Marchich des Forces armées royales «ont fait le sacrifice ultime pour la défense de la plus noble de toutes les causes, la paix», soulignait Omar Hilale, l’actuel représentant permanent du Royaume du Maroc aux Nations unies à New-York (depuis le 14 avril 2014).