Sahara marocain: l’Algérie veut exercer une pression migratoire sur l’Espagne

SAHARA MAROCAIN: L’ALGÉRIE VEUT EXERCER UNE PRESSION MIGRATOIRE SUR L’ESPAGNE




Le Centre national de renseignement (CNI) a alerté le gouvernement espagnol de l’arrivée massive, les mois à venir, de migrants en provenance d’Algérie.

Le pays peut-il exercer une pression migratoire sur l’Espagne ?

Selon le service de renseignements espagnol, la rupture des relations entre l’Algérie et l’Espagne serait à l’origine de cette invasion annoncée de migrants algériens.

Le Centre national de renseignement craint l’arrivée de plus de 10 000 migrants à Formentera, Ibiza, Murcie et Almeria, fait savoir Periódico de Ibiza et Formentera.

Même si, contrairement au Royaume du Maroc, l’Algérie n’a encore jamais exercé une pression migratoire sur l’Espagne, les renseignements espagnols estiment que la donne est en train de changer.




Ceci en raison notamment du revirement du président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez, sur la question du Sahara marocain.

Cette arrivée massive de migrants algériens dans les îles suscite une inquiétude particulière, parce qu’elle interviendrait en pleine saison touristique et que les dispositifs de surveillance et de gestion des flux migratoires ne sont pas suffisamment renforcés dans les îles.

« Ibiza et Formentera ne sont ni sécurisées ni socialement préparées à l’avalanche attendue de migrants », ont indiqué les mêmes sources.

Depuis le 19 mars, l’Algérie a suspendu le rapatriement des migrants, après avoir rappelé son ambassadeur à Madrid pour des consultations au lendemain du changement de position de l’Espagne sur le Sahara marocain.




Selon des sources gouvernementales, 73% des migrants qui arrivent sur les îles Baléares et la péninsule au premier semestre de 2021, provenaient d’Algérie.

La semaine dernière, six bateaux qui transportaient 113 migrants, des Algériens pour la plupart, sont arrivés sur les côtes des îles Baléares.

Cette année, 23 bateaux ont déjà atteint la côte des îles Baléares et 303 migrants ont été interceptés.

En 2021, 161 petits bateaux avec 2 343 migrants à bord ont été détectés dans les îles Baléares en provenance d’Algérie.

L’année d’avant, ils étaient 1 464 à arriver sur les îles à bord de 112 bateaux.

La rupture des relations entre l’Algérie et l’Espagne serait à l’origine de cette invasion annoncée de migrants algériens.