MRE: des dizaines de kilomètres d’embouteillage attendus à Algésiras

MRE : DES DIZAINES DE KILOMÈTRES D’EMBOUTEILLAGE ATTENDUS À ALGÉSIRAS




L’Opération Marhaba démarre ce mercredi en Espagne, après deux années d’annulation.

De longues files de véhicules seront enregistrées à la frontière avec le Royaume du Maroc qui a prévu d’augmenter le nombre d’entrées.

Plus de trois millions de Marocains d’Europe et plus de 760 000 véhicules sont attendus pour cette Opération Marhaba 2022 qui se déroule du 15 juin au 15 septembre.

Mais une situation risque d’entraver le bon déroulement de l’opération.

Il s’agit de l’achat des billets en ligne avant l’entrée au port d’Algésiras, le port le plus fréquenté pendant l’Opération, fait savoir le site espagnol d’actualité El Español.

L’Association des amis du peuple marocain (ITRAN) dénonce cette obligation faite aux Marocains résidant à l’étranger d’acheter des billets à l’avance, craignant de longues files de véhicules qui obstrueront les autoroutes des plages.




Pour l’Association, très peu de Marocains d’Europe utilisent l’outil Internet, de peur de se faire « arnaquer ». « Imaginez qu’au milieu de la campagne, des millions de personnes descendent.

Cela peut déclencher une tragédie humaine aux conséquences incalculables », alerte l’Association des amis du peuple marocain.

L’association déplore aussi le manque de « scrupule » des compagnies maritimes qui préfèrent vendre elles-mêmes les billets plutôt que de les confier aux agences de voyage.

Conséquence, il y a moins de points de vente et des billets plus chers, ce qui risque d’entraîner de longues files d’attente de 50 kilomètres.

Selon Mohamed Alami Susi, le président de l’ONG, cette situation pourrait empêcher « des centaines de milliers de personnes » de rentrer chez elles ou de circuler librement pour faire des courses.

Au port de Tarifa, les passagers se plaignent de la cherté des prix des billets.




« Un aller-retour Tarifa-Tanger Ville coûte 413 euros pour une personne en voiture », informe un ancien diplomate espagnol.

Alami Susi précise pour sa part que « les billets pour quatre personnes en voiture pour Tanger sont à 550 euros, et pour Ceuta à 350 euros, mais les compagnies ont déjà annoncé que les prix vont monter en flèche à la fin du mois ».

C’est pourquoi il lance un appel au gouvernement espagnol et au gouvernement marocain afin qu’une solution puisse être trouvée.

Les villes occupées de Sebta et Melilla sont également incluses dans l’Opération Marhaba 2022.

Rabat a instruit les Douanes d’accorder des facilités aux Marocains résidant à l’étranger rentrant dans le Royaume du Maroc dans le cadre de l’Opération afin qu’ils puissent entrer dans le Royaume du Maroc avec des marchandises qui ne dépassent pas une valeur de 2 000 euros.