ONU: le Maroc réitère son appel à décoloniser la Kabylie

ONU : LE MAROC RÉITÈRE SON APPEL À LA DÉCOLONISATION DE LA KABYLIE




Le Maroc n’a pas fléchi dans son soutien en faveur de l’autodétermination de la Kabylie. A l’occasion d’une réunion du Comité des 24 de l’ONU, tenue lundi 13 juin à New York, le représentant permanent du Royaume du Maroc auprès des Nations unies, Omar Hilale, a réitéré son appel à «décoloniser les kabyles, qui sont sous occupation algérienne depuis que l’Algérie est devenue un état, depuis la naissance de l’Algérie en 1962». Le représentant permanent du Maroc auprès des Nations unies a souligné devant les participants que «la Kabylie est une prison à ciel ouvert».




Pour rappel, l’ambassadeur marocain a déjà soulevé ce dossier, devant le même Comité lors de sa session de mai organisée dans la République de Sainte Lucie. «Vous demandez l’autodétermination pour les 20.000 personnes que vous séquestrez dans les camps de Tindouf, mais vous la déniez à un peuple de 12 millions d’habitants. Le peuple kabyle a subi trois colonisations : ottomane, puis française et maintenant algérienne», a affirmé Hilale dans sa réponse à l’intervention de l’ambassadeur algérien. Un appui qui a particulièrement irrité les autorités algériennes.