Ce que le limogeage de Vahid Halilhodžić coûterait au Maroc

CE QUE LE LIMOGEAGE DE VAHID HALILHODŽIĆ COÛTERAIT AU MAROC




Le Royaume du Maroc pourrait se séparer de son sélectionneur national avant la coupe du monde prévue en novembre prochain.

Son limogeage « ne coûtera aucun dirham au budget de l’État », selon Fouzi Lekjaa, le Dirigeant de la Fédération royale marocaine de football.

Fortement critiqué pour ses résultats et surtout pour la gestion de l’équipe nationale, le sélectionneur national Vahid Halilhodžić pourrait ne pas conduire les Lions de l’Atlas au Qatar.

Outre les noms qui circulent pour sa succession, les conditions de son limogeage ont été évoquées par le président de la fédération royale marocaine de football.




S’exprimant lors de la réunion de la commission des finances au parlement, mardi, Fouzi Lekjaa a déclaré que « la Fédération royale marocaine de football ne paiera aucun arriéré en cas de résiliation du contrat qui la lie à l’entraîneur bosnien Vahid Halilhodžić.»

Pour remplacer le coach de l’équipe du Royaume du Maroc, plusieurs sources ont confirmé que Houcine Ammouta, l’entraîneur de l’équipe locale, ou encore Walid Regragui, le coach du Wydad Sports Club pourraient conduire l’équipe nationale marocaine lors de la Coupe du monde 2022 au Qatar.