Sebta et Melilla: l’obligation de visa aux Marocains prolongée d’un mois

SEBTA ET MELILLA : L’OBLIGATION DE VISA AUX MAROCAINS PROLONGÉE D’UN MOIS




L’Espagne a prolongé d’un mois depuis mercredi 15 juin, la mesure qui exige aux Marocains d’avoir un visa avant d’entrer dans les villes occupées de Sebta et Melilla.

Depuis la réouverture « contrôlée et ordonnée » des frontières à Sebta et Melilla le 17 mai, l’exemption de visa Schengen aux Marocains de Tétouan et Nador a été supprimée, obligeant ces derniers à obtenir un visa avant d’accéder dans les deux villes.

La mesure a été prolongée mercredi 15 juin jusqu’au 15 juillet, soit un mois.

L’ordonnance, qui a été publiée mercredi 15 juin au Journal officiel de l’État (BOE), précise que les frontières de Sebta et Melilla ont été rouvertes « pour certaines catégories de personnes » et que les passagers en provenance du Royaume du Maroc devront obligatoirement obtenir un visa.

À cause de cette mesure, le trafic quotidien aux frontières a très considérablement baissé; le trafic quotidien aux frontières est en effet passé de quelque 30 000 personnes par jour… à une moyenne comprise entre 3 000 et 3 500 par jour dans les deux sens.