Explosion des échanges commerciaux entre le Maroc et Israël

EXPLOSION DES ÉCHANGES COMMERCIAUX ENTRE LE MAROC ET ISRAËL

Les accords de normalisation signés entre Israël et quatre pays arabes dont le Maroc favorisent l’explosion des échanges commerciaux. En témoignent les données du Bureau central des statistiques israélien.




Les échanges commerciaux entre Israël et les Émirats arabes unis, Bahreïn, le Soudan et le Maroc ont bondi de 234 % pendant les sept premiers mois de l’année en cours, indiquent les données du Bureau central des statistiques israélien.

Ces chiffres n’incluent ni le tourisme ni les services, précise le groupe Israëlo-Suisse.

Le volume des transactions entre le Maroc et Israël est passé de 14,9 millions de dollars à 20,8 millions de dollars.

Les transactions commerciales avec la Jordanie et l’Égypte ont également augmenté passant respectivement de 136,2 à 224,2 millions de dollars et de 92 à 122,4 millions de dollars.

Le commerce avec Bahreïn qui n’entretenait pas de relation commerciale avec Israël s’est élevé à 300 000 dollars.

Quant au volume des transactions avec les Émirats arabes unis, il est passé de 50,8 millions de dollars entre janvier et juillet 2020 à 613,9 millions de dollars durant la même période de 2021.