Maroc: la 18ème édition de l’exercice «African Lion 2022» lancée

MAROC: LA 18ÈME ÉDITION DE L’EXERCICE «AFRICAN LION 2022» LANCÉE

Conformément aux hautes instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d’État-major général des Forces armées royales, les Forces armées royales et les Forces Armées américaines co-organisent la 18ème édition de l’exercice «African Lion 2022» du 20 au 30 juin 2022.




Le début effectif de la conduite des opérations de la task force interarmées multinationales a été marqué par une cérémonie d’ouverture ce lundi 20 juin 2022 au niveau de l’État-major de la zone sud à Agadir, en présence des représentants des pays participants, indique un communiqué de l’Etat-Major Général des Forces Armées Royales.

Dans son allocution d’ouverture, le Général de Corps d’Armée, Belkhir El Farouk, Inspecteur général des Forces armées royales et commandant la zone sud, a souhaité la bienvenue aux différentes délégations participantes, rappelant les objectifs de ce rendez-vous annuel et mettant en avant l’importance du partenariat stratégique entre le Royaume du Maroc et les États-Unis et entre le Royaume du Maroc et les pays partenaires, partageant tous les mêmes idéaux de paix et de sécurité.




«Les défis sécuritaires nous interpellent à tirer des enseignements des différentes situations, à converger les approches quant à l’utilité des exercices interarmées conjoints, à parfaire l’intégration des cadres au sein des États-Majors Multinationaux et à surpasser les barrières culturelles, linguistiques et procédurales pour une coopération plus synergétique», a-t-il dit.

De son côté, le Général de division américain Andrew Rohling, commandant la SETAF-AF, a souligné l’importance de cet événement, l’occasion d’échanger avec les pays partenaires les expériences et consolider la coopération militaire garante de la sécurité et la stabilité régionale.

«African Lion» est un exercice interarmées combiné organisé chaque année par les Forces armées royales et les Forces armées américaines.

L’édition de cette année connait la participation de 10 pays africains et internationaux, y compris le Royaume du Maroc et les États-Unis, ainsi qu’une vingtaine d’observateurs militaires de pays partenaires dans les régions d’Agadir, de Benguérir, de Kénitra, de Mahbès, de Taroudant et de Tan-tan.