Royal Air Maroc veut s’étendre en Europe et en Afrique

ROYAL AIR MAROC VEUT S’ÉTENDRE EN EUROPE ET EN AFRIQUE

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) voit grand. Elle envisage une expansion en Europe et en Afrique dans le cadre de sa nouvelle stratégie de croissance. Dans ce sens, elle prévoit d’acquérir de nouveaux avions.




La hausse des prix du carburant, la reprise économique incomplète de l’activité après la pandémie de Covid-19 et la guerre russo-ukrainienne sont loin d’ébranler Royal Air Maroc.

La compagne affiche ses ambitions de croissance. Selon Abdelhamid Addou, PDG de Royal Air Maroc, une nouvelle stratégie de croissance a été adoptée pour transformer la compagnie aérienne nationale en un connecteur mondial entre l’Afrique et l’Europe pendant la période post-Covid.

Dans un entretien avec Flightglobal à Doha, le responsable a fait savoir que Royal Air Maroc s’apprête à lancer un nouvel appel d’offres pour l’acquisition de 22 avions régionaux, court-courriers et long-courriers.

L’ambition de la compagnie, dira-t-il, c’est de devenir un connecteur mondial entre l’Afrique et l’Europe. Pour y arriver, le transporteur national doit « investir davantage dans l’acquisition d’avions.




Pour y arriver, le transporteur national doit avoir un aéroport avec une taille beaucoup plus grande et une qualité et une expérience client plus efficaces », a ajouté Abdelhamid Addou, PDG de Royal Air Maroc.

La compagnie entend par ailleurs prioriser la numérisation de ses services et systèmes et travailler avec les syndicats pour améliorer son « efficacité et sa productivité ».

Membre de Oneworld, Royal Air Maroc n’a pas encore atteint le niveau des autres membres de l’alliance.

Le transporteur national est persuadé que sa nouvelle stratégie de croissance lui permettra de faire face à la concurrence des transporteurs à petit budget qui dominent 80% du marché national.

« Nous devrions terminer l’année à environ 90% de notre réseau en 2019, a déclaré Addou. Début 2023, nous aurions récupéré notre réseau. »