L’Algérie quitte une réunion de la Ligue arabe à cause de la carte complète du Maroc

L’ALGÉRIE QUITTE UNE RÉUNION DE LA LIGUE ARABE À CAUSE DE LA CARTE COMPLÈTE DU MAROC

Protestant contre l’affichage de la carte complète du Maroc, y compris la région du Sahara, l’Algérie s’est retirée d’un sommet de la Ligue arabe, tenu en Tunisie.




Ce n’est pas la première fois que l’Algérie se retire d’un événement international en raison de son mécontentement face à la reconnaissance de la souveraineté marocaine sur son Sahara.

Cette fois-ci, il s’agit de la Conférence nationale sur la transformation numérique pour le développement des institutions de sécurité sociale.

La délégation algérienne a justifié son retrait en pointant l’absence de carte de la Palestine et du Liban, ainsi que l’absence de frontières définies pour le Sahara sur la carte du monde arabe.

Cette attitude de l’Algérie a suscité plusieurs réactions dans les rangs des participants. Le Liban a exprimé sa déception face à cette attitude, notant que la Ligue avait informé les États membres qu’elle utiliserait la carte.

Pour sa part, Mohamed Kerkari, président de l’Association arabe de sécurité sociale, a déclaré que le but de cette réunion est d’unifier les pays arabes plutôt que de les aliéner.

Il a souligné que la carte du monde arabe de l’organisation le représente en ne montrant que les drapeaux de ses pays.