La France met en garde contre les cas de rage en provenance du Maroc

LA FRANCE MET EN GARDE CONTRE LES CAS DE RAGE EN PROVENANCE DU MAROC

Le ministère français de l’Agriculture a lancé une campagne de sensibilisation à l’intention des voyageurs sur les précautions à prendre pour éviter l’introduction d’animaux atteints de rage en provenance du Maroc via l’Espagne.




« La France fait régulièrement face à des cas de rage liés à l’importation illégale d’animaux de compagnie en provenance de pays où la maladie reste endémique », a indiqué le ministère français de l’Agriculture, ajoutant qu’« en février 2020, un cas de rage a été détecté chez un chiot amené du Maroc via l’Espagne ».

Les autorités françaises ont lancé cette campagne de sensibilisation contre la rage après la publication par l’Académie royale des sciences vétérinaires d’Andalousie orientale (RACVAO) d’un rapport sur la rage comportant une série de recommandations pour le contrôle et la gestion de la maladie, fait savoir Animals Health.




Pour éviter la multiplication des cas de rage en France, le ministère recommande de ne pas toucher un animal inconnu et déconseille de l’adopter. « Par mesure de précaution, les citoyens doivent s’informer sur les conditions sanitaires d’introduction ou d’importation d’animaux de compagnie en France », indique le ministère.

Et d’ajouter : « Les vétérinaires sont à l’avant-garde du système de surveillance et de détection des cas possibles de rage ».

Le rapport de l’Académie royale des sciences vétérinaires d’Andalousie orientale alerte sur le risque pour l’Espagne d’enregistrer des cas de rage, en raison de la frontière qu’elle partage avec le Maroc, un pays où la rage reste endémique. Depuis septembre 2021, 11 cas de rage ont été détectés à Melilla.