Le gaz envoyé par l’Espagne au Maroc via le GME provient des États-Unis

LE GAZ ENVOYÉ PAR L’ESPAGNE AU MAROC VIA LE GAZODUC MAGHREB-EUROPE PROVIENT DES ÉTATS-UNIS

Le Royaume du Maroc a reçu mardi les premières livraisons de gaz depuis l’Espagne via le gazoduc Maghreb-Europe en sens inverse. Ce gaz naturel liquéfié (GNL), transformé dans les usines de regazéification en Espagne avant d’être envoyé au Maroc, provient des États-Unis.




La première cargaison de gaz naturel liquéfié en provenance des États-Unis et destinée au Royaume du Maroc, a été déchargée à l’usine de regazéification de Bilbao avant d’être envoyée mardi au Royaume du Maroc via le gazoduc Maghreb-Europe en sens inverse. Depuis des semaines, les autorités marocaines étaient à la recherche d’un fournisseur de gaz naturel liquéfié sur le marché international. Le marché international est très saturé en raison de la rude concurrence entre pays asiatiques et européens pour réduire leur dépendance vis-à-vis de la Russie.




Les premières livraisons de gaz au Maroc depuis l’Espagne sont arrivées en plein sommet de l’OTAN à Madrid, fait observer La Vanguardia, ajoutant que le président Pedro Sanchez a saisi cette occasion pour remercier le président Joe Biden pour la bonne prédisposition des États-Unis à vendre du GNL à l’Espagne afin de réduire sa dépendance vis-à-vis de l’Algérie. De son côté, l’Espagne a rassuré l’Algérie que pas une seule molécule de son gaz n’irait au Maroc, après que l’Algérie l’a menacée de lui fermer le robinet de gaz si elle fournissait le Royaume du Maroc.