Hajj 1443: les pèlerins marocains satisfaits de la qualité des prestations offertes

HAJJ 1443 : LES PÈLERINS MAROCAINS SATISFAITS DE LA QUALITÉ DES PRESTATIONS OFFERTES

Des pèlerins marocains ont exprimé leur satisfaction par rapport à la qualité des prestations et des services qui leur sont dispensés pour l’accomplissement du cinquième pilier de l’Islam.




Dans des déclarations à la MAP, ces pèlerins marocains ont salué les efforts en termes d’accompagnement et d’encadrement consentis par la délégation officielle marocaine ainsi que les conditions d’hébergement, d’alimentation et de déplacement.

Ils ont mis en avant la Haute sollicitude et la bienveillance dont SM le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine entoure les pèlerins marocains pour accomplir le rite du Hajj en toute sérénité et dans les meilleures conditions.

Plus de deux millions de fidèles ont convergé à l’aube au Mont Arafat, une des étapes du grand pèlerinage.

L’ascension des pèlerins vers le Mont Arafat est marquée par les prières et les invocations.

Les membres de la délégation officielle pour le pèlerinage au titre de cette année, conduite par Abdellatif Ouahbi, ministre de la Justice, ont visité, mardi, les résidences des pèlerins marocains à La Mecque.




Lors de cette visite, les membres de la délégation accompagnés de l’ambassadeur du Maroc en Arabie Saoudite, Mustapha Mansouri, et du consul général du Royaume à Djeddah, Ibrahim Ajouli, ont pris connaissance des conditions des pèlerins marocains et de la qualité des services qui leur sont dispensés.

SM le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, avait adressé, le 20 juin, un message aux pèlerins marocains devant se rendre aux Lieux Saints de l’Islam au titre de l’année 1443 H.

Dans ce message, dont lecture avait été donnée par le ministre des Habous et des Affaires islamiques, à l’occasion du départ du premier contingent des pèlerins, de l’aéroport de Rabat-Salé, SM le Roi Mohammed VI avait appelé les pèlerins marocains à représenter comme il se doit leur pays, en donnant de lui une image honorable et conforme à l’adhésion forte de son peuple aux valeurs de tolérance et de modération, à son attachement à l’unité doctrinale et au principe du juste milieu et au rejet de toute velléité d’extrémisme.