Inauguration officielle de la Clinique périnatale Mohammed VI à Bamako

INAUGURATION OFFICIELLE DE LA CLINIQUE PÉRINATALE MOHAMMED VI À BAMAKO

La cérémonie d’inauguration officielle de la Clinique périnatale Mohammed VI a eu lieu à Bamako, sous la présidence du Premier ministre malien, Choguel Kokalla Maïga, et en présence de l’ambassadeur du Roi au Mali, Driss Isbayene.




La Clinique périnatale Mohammed VI, située dans le quatrième arrondissement de Bamako, constitue le fruit de la coopération maroco-malienne, et l’un des projets sociaux auxquels le Roi Mohammed VI ne cesse d’accorder intérêt et attention, depuis que le Souverain a posé la première pierre en février 2014.

Ainsi, le Roi Mohammed VI a veillé à ce que cette Clinique, bâtie sur une superficie totale de 5 hectares, dont 7.270 m² couverts, réponde aux dernières normes internationales en matière de gynécologie et qu’elle soit une référence dans toute la région ouest-africaine.

L’établissement sanitaire vise, ainsi, à fournir des services périnataux et postnataux spécialisés, aux nourrissons et aux prématurés, à prendre en charge les grossesses à risque et à limiter la mortalité maternelle et infantile.

Cette structure sanitaire dispose de nombreux services, à savoir les soins intensifs et de réanimations pour les mères, la réanimation néonatale (cas graves nécessitant ventilation artificielle), et la néonatalogie. Quant au plateau d’explorations, il est équipé d’une radiologie avec radio conventionnelle ultrasons et scanner.




Il est aussi équipé d’une angiographie, d’un laboratoire spécialisé, de deux blocs opératoires, de quatre salles d’accouchement, d’une salle d’accueil pour les familles accompagnatrices et d’une administration.

La clinique est dotée de divers types d’équipements médicaux nécessaires de pointe, notamment d’imagerie par résonance magnétique (IRM), de rayons X, de radios, d’appareils d’échographie ultrasonore (EUS), de deux suites entièrement équipées pour les opérations, d’un laboratoire d’analyses médicales, ainsi que de salles d’accouchement.

Cette structure sanitaire est d’une capacité globale de 79 lits, 5.000 naissances par an avec possibilité de traiter jusqu’à 2.000 césariennes, 1.400 admissions par an en soins intensifs et réanimations des mères, et 470 admissions par an en néonatalogie et réanimation néonatale.

SM le Roi Mohammed VI, accompagné de l’ancien président malien, feu Ibrahim Boubacar Keïta, avait présidé, en février 2014 à Bamako, la cérémonie de pose de la première pierre pour la construction de cette clinique périnatale moderne et intégrée. Les travaux de construction de la Clinique ont pris fin en 2017, avant que cette structure ne soit mise à la disposition des autorités maliennes.




Au cours des dernières semaines, des formations ont été organisées au profit du personnel médical et technique travaillant dans la Clinique encadrées par la Fondation Mohammed VI pour le Développement Durable sur l’utilisation des machines et équipements de pointe disponibles dans cet établissement de santé de référence.

Ces formations ont été supervisées par une équipe de médecins et techniciens marocains.

Elles ont été suivies par d’autres à distance, pour un démarrage fluide. S’exprimant à cette occasion, Driss Isbayene avait souligné que cette Clinique est un modèle concret de coopération sud-sud et, particulièrement, maroco-malienne, impulsé par le Roi Mohammed VI, qui ne cesse d’accorder une grande importance aux femmes et aux enfants africains.

Il avait ajouté, dans une déclaration à la MAP, que la réalisation de cette infrastructure sanitaire reflète la solidité des relations fructueuses de coopération et de partenariat liant les deux pays, et la politique africaine du Roi, « sociale, solidaire et humanitaire ».




Pour sa part, Diéminatou Sangaré, ministre malienne de la Santé et du Développement Social, a exprimé ses vifs remerciements au Roi Mohammed VI, « pour ce don qui contribuera à préserver la santé des mères et des enfants au Mali ».

Elle a exprimé sa haute gratitude au Souverain pour Ses « efforts bienveillants et son soutien permanent au Mali et à son peuple », considérant « la Clinique Mohammed VI comme modèle de coopération sud-sud, dont les Maliens bénéficieront. » « Nous disposons désormais d’un centre médical moderne au profit des femmes et des nourrissons », avait-elle déclaré à la presse, en marge du lancement du programme de formation des cadres de santé.

« Je suis fière que cette clinique dispose d’un service médical intégré pour les opérations chirurgicales, un autre pour les soins d’urgence, une capacité d’accueil de 79 lits, des scanners, des appareils à rayons X et des salles d’examens, avait affirmé, pour sa part, Mme Wadidie Founè Coulibaly, ministre de la Promotion de la Femme de l’Enfant et de la Famille.

Elle a également tenu à exprimer ses vifs remerciements au Roi Mohammed VI, «qui ne cesse de soutenir le Mali et son peuple».