Les éleveurs espagnols contre l’entrée de viande de volaille du Maroc

LES ÉLEVEURS ESPAGNOLS CONTRE L’ENTRÉE DE VIANDE DE VOLAILLE DU MAROC

Les professionnels en Espagne sont vent debout contre le feu vert qui a été donné par la Commission européenne à l’entrée de viande de volaille en provenance du Royaume du Maroc.




La Coordination des organisations des agriculteurs (COAG) et l’Union des petits agriculteurs et éleveurs (UPA) ont exprimé leur rejet de la décision de la CE, au motif que ces importations «ne respectent pas les réglementations et les normes d’élevage de l’Union européenne en matière de biosécurité, de qualité et de bien-être animal».

Les deux associations réclament du gouvernement espagnol et de l’Union européenne de «réduire ces importations en provenance de pays tiers et d’accorder plus de soutien aux élevages avicoles locaux».

La Coordination des organisations des agriculteurs et l’Union des petits agriculteurs et éleveurs estiment que l’entrée de viande de volaille du Maroc pourrait plomber les finances des éleveurs espagnols, lourdement frappés par l’érosion de la rentabilité à cause des prix bas perçus par les professionnels.

Pour rappel la Commission européenne a expliqué que les autorités marocaines «ont fourni des garanties en ce qui concerne le respect des exigences en matière de notification et de déclaration des maladies pertinentes pour la volaille».