Maroc/Pays-Bas: projet-pilote de production d’eau potable à partir de l’humidité dans l’air

MAROC/PAYS-BAS: LE PROJET-PILOTE DE PRODUCTION D’EAU POTABLE À PARTIR DE L’HUMIDITÉ DANS L’AIR « PRÉSENTE DES ESSAIS ENCOURAGEANTS »

L’Office National de l’Electricité et de l’Eau potable (ONEE) a organisé, récemment à Rabat, la cérémonie de clôture du projet relatif au pilote de production d’eau potable à partir de l’humidité dans l’air, en présence du chef de mission adjoint à l’Ambassade des Pays-Bas au Maroc, Fred Duijn, le Président Directeur Général de la société Eurosafetygroup et des responsables de l’Office National de l’Electricité et de l’Eau potable.




Ce projet, fruit d’une coopération entre le Maroc et les Pays-Bas, a fait l’objet d’une convention de partenariat entre l’Office National de l’Electricité et de l’Eau potable et la société hollandaise Eurosafetygroup pour un test d’un système dit « RAINMAKER », indique l’Office dans un communiqué.

Le projet consiste en un pilote monobloc destiné à la production d’eau à partir de l’humidité dans l’air et ce dans une perspective d’approvisionner en eau les petites localités où les ressources en eau sont rares.

Le projet pilote a été installé au niveau de l’Institut International de l’Eau et de l’Assainissement (IEA) de l’Office National de l’Electricité et de l’Eau potable.

Cette technique constitue une nouvelle solution non conventionnelle de production d’eau potable en particulier dans les régions enclavées ou difficilement accessibles, surtout dans le contexte hydrique actuel marqué par la rareté des ressources en eau et aggravé ces dernières décennies par des épisodes de sécheresse sévère.




Les essais effectués sur le pilote ont consisté en la mesure des différents paramètres tels que l’humidité de l’air, la consommation d’énergie, la qualité de l’eau, la quantité d’eau extraite, etc.

Lors de cette cérémonie, qui a été tenue le jeudi 16 juin dernier, les résultats préliminaires de ces essais ont été présentés et ont été jugés encourageants pour un usage plus large dans les localités très reculées, ne disposant pas d’autres alternatives et où les conditions d’humidité de l’air et de température sont favorables.

À l’issue de la cérémonie de clôture, l’Office National de l’Electricité et de l’Eau potable et la société Hollandaise Eurosafetygroup ont convenu de poursuivre leur partenariat avec le soutien de l’Ambassade des Pays-Bas au Maroc en vue d’élargir le champ d’investigation de la production de l’eau à partir de l’humidité dans l’air à une échelle plus large et dans différentes localités enclavées du Royaume où les ressources en eau sont sévèrement réduites.