Marrakech: des pensionnaires s’évadent d’un asile psychiatrique

MARRAKECH : ÉVASION INQUIÉTANTE DE PENSIONNAIRES D’UN ASILE PSYCHIATRIQUE

L’hôpital psychiatrique Ibn Nafis de Marrakech a enregistré l’évasion de cinq patients parmi lesquels trois détenus de droit commun qui ont été condamnés pour meurtre avec préméditation.




L’évasion semble avoir été bien planifiée par ces patients. Les trois condamnés pour homicide volontaire, vol, viol ou encore faux-monnayage et qui font partie des évadés se trouvaient dans l’aile «Azzouhour» de l’asile, qui leur est dédiée.

Quelques heures après leur évasion, les recherches ont permis aux autorités d’arrêter deux d’entre eux à Marrakech, à Tinghir et à Youssoufia. La police recherche activement les deux autres, rapporte le quotidien arabophone Al Ahdath Al Maghribia.

Au sein de l’hôpital psychiatrique Ibn Nafis de Marrakech, il y a environ une trentaine de détenus de droit commun qui ont été condamnés pour meurtre et autres crimes graves.

Selon une source au sein de l’hôpital, le personnel vit dans des conditions de travail difficile et la surveillance des patients laisse à désirer.