Une Marocaine de Turquie appelle à l’aide

UNE MAROCAINE DE TURQUIE APPELLE À L’AIDE

Une vloggeuse marocaine résidant en Turquie se dit victime de violences conjugales à répétition et demande aux autorités marocaines de lui apporter un soutien juridique et social.




Dans plusieurs vidéos publiées sur son compte Instagram, « Ghizou », une vloggeuse marocaine raconte l’enfer que lui fait vivre son mari turc, « l’injustice » et les “abus” auxquels elle a été confrontée en tant que « femme marocaine vivant dans un pays étranger ». Visage couvert de cicatrices et d’ecchymoses… Ghizou se dit victime de violences conjugales à répétition. La vloggeuse marocaine accuse également son mari de lui avoir volé 40 millions de dirhams (près de 4 millions de dollars) et de prendre le contrôle de ses deux entreprises. Excédée, elle a tenté une fois de se suicider dans une livestream sur le même réseau social.




Elle affirme avoir été arrêtée et maltraitée par les autorités turques après avoir dénoncé son mari. Elle ajoutera que les autorités ont également menacé de lui enlever ses deux filles (elle a eu l’un d’elle avec son conjoint actuel et l’autre d’une précédente union) et de l’expulser vers le Maroc. « Le système judiciaire turc ne me rendra pas justice », désespère-t-elle. C’est pourquoi elle a, dans son dernier live sur Instagram, appelé le consulat du Maroc en Turquie à intervenir et à lui fournir une aide juridique. « Je vis dans un état de terreur et de paranoïa », assure-t-elle, affirmant qu’elle reçoit des menaces constantes de la part de son mari et de ses amis.