Mantes-la-Jolie: le consul du Maroc sans consulat

MANTES-LA-JOLIE : LE CONSUL DU MAROC SANS CONSULAT

À quelques semaines de sa prise de fonction, le consul du Maroc à Mantes-la-Jolie est toujours sans consulat.




Nommé le 20 juin dernier consul du Maroc à Mantes-la-Jolie, Mustapha El Bouazzaouiet devra prendre fonction le 1ᵉʳ septembre.

Mais sa prise de fonction pourrait ne pas être effective la date indiquée.

Et pour cause, il lui est difficile de trouver des locaux devant abriter le consulat, une représentation diplomatique attendue par les Marocains résidant dans la ville depuis des années.

Jusqu’à présent, c’est le *consulat du Maroc situé à Pontoise (Val-d’Oise), qui gère les dossiers de presque 200 000 personnes immatriculées et réparties dans les Yvelines, l’Eure, la Seine-Maritime, le Val-d’Oise et l’Osise, fait savoir le journal quotidien régional français « Le Parisien ».




Au plan politique, l’installation d’un consulat à Mantes-la-Jolie alimente une guéguerre entre le maire élu Raphaël Cognet (DVD) et le président du conseil départemental, également élu local – Pierre Bédier (LR).

« Le Maroc est un sujet hautement sensible et très politique. Et paradoxalement, le nouveau contexte peut accélérer les choses, croit savoir un proche du dossier.

Chacun va vouloir trouver au plus vite un local pour doubler l’autre. Pierre Bédier veut rester incontournable sur un sujet qu’il maîtrise bien et Raphaël Cognet a des choses à prouver. »

*Le consulat est chargé de l’administration publique de son pays. Dans ce cadre, il assure un rôlede protecteur et de défenseur de ses ressortissants et de leurs biens, qu’ils résident ou soient seulement de passage dans le pays d’accueil.