Assaut de Melilla: Amnesty International demande l’ouverture d’une enquête

ASSAUT DE MELILLA : AMNESTY INTERNATIONAL DEMANDE L’OUVERTURE D’UNE ENQUÊTE

Amnesty International a demandé au gouvernement et au Congrès espagnol d’ouvrir une enquête sur l’assaut de migrants subsahariens à la clôture de Melilla, survenu le 24 juin dernier, qui a fait au moins 23 morts.




« *Amnesty International » demande aux autorités espagnoles d’enquêter sur l’assaut de Melilla du 24 juin.

« Cette date est entrée dans l’histoire comme la plus grande tragédie humanitaire à la frontière sud.

Le gouvernement et le Congrès doivent prendre des mesures pour empêcher que de tels événements ne se reproduisent », a indiqué l’association dans une déclaration, les invitant à mettre à profit la dernière année de leur mandat pour renforcer les droits de l’homme en Espagne.

L’organisation affirme avoir trouvé au moins huit preuves de violations des droits de l’homme perpétrées par les forces de sécurité espagnoles et marocaines, dont « des expulsions sommaires et collectives à la frontière, connues sous le nom de retours forcés, et contraires au droit international ».




Pour corriger le tir, Amnesty International demande la mise en place de « voies légales et sûres » pour garantir le respect des droits des personnes contraintes de se déplacer, « quelle que soit leur origine ».

L’association attire aussi l’attention sur l’importance du processus de négociation du nouveau pacte européen sur la migration et l’asile « dans lequel l’Espagne a un rôle fondamental à jouer, d’autant qu’elle assumera la présidence de l’Union européenne l’année prochaine ». 

Elle insiste en outre sur la nécessité de « revoir la coopération avec le Maroc pour s’assurer que sa politique migratoire tient compte du respect des droits des migrants ».

*Amnesty International est une organisation non gouvernementale internationale qui promeut la défense des droits de l’Homme et le respect de la Déclaration universelle des droits de l’Homme.