Cameron Diaz a-t-elle fait passer de la drogue de la France au Maroc  ?

CAMERON DIAZ A-T-ELLE FAIT PASSER DE LA DROGUE DE LA FRANCE AU MAROC ?

L’actrice, mannequin américaine, entrepreneuse Cameron Diaz a récemment fait de rares révélations sur une mission de mannequinat au Royaume du Maroc.




Avant de devenir célèbre, Cameron Diaz a connu – comme bon nombre de célébrités – des périodes de vaches maigres.

Elle s’est récemment confiée sur une période de sa vie, des faits qui se sont déroulés à Paris où elle s’était installée dans les années 1990 pour y poursuivre sa carrière de mannequin qui commençait quelques années plus tôt.

Aux États-Unis, elle a pu gagner assez d’argent en tant que modèle de catalogue. Chose difficile à Paris.

« Je n’ai travaillé aucun jour. J’y suis resté une année complète et je n’ai pas du tout travaillé », confie l’actrice américaine.

Par la suite, elle a décroché un travail. Il s’agissait d’une « mission de mannequinat ».

« Mais je pense vraiment que j’étais comme un mulet transportant de la drogue au Maroc – je le jure devant Dieu. »




Cameron était chargée d’amener une valise verrouillée au Maroc. Après être descendue de l’avion, les douaniers marocains lui ont demandé d’ouvrir la valise.

« Qu’est-ce qu’il y a dans cette valise ?, s’interrogeait-elle.

Je suis comme cette fille aux yeux bleus et aux cheveux blonds au Maroc, c’est les années 90, je porte des jeans déchirés et des bottes et mes cheveux sont lâchés.

Je suis conne… c’est vraiment dangereux. »

Le mannequin américain se rappelle avoir dit aux fonctionnaires marocains qu’elle n’avait aucune idée de qui c’était.

Elle a abandonné la valise – la laissant au responsable de l’aéroport – et a pu rentrer chez elle à Paris.

Les mesures de sécurité rigides n’ayant pas été mises en place à cette époque, elle a échappé à la prison.

« C’était mon seul travail à Paris », a-t-elle déclaré à Hillary Kerr pour sa série de podcasts Second Life.




Après l’incident du Maroc, Cameron Diaz est auditionnée en 1994 pour le principal rôle féminin du film The Mask.

Les producteurs voulaient Anna Nicole Smith – actrice et chanteuse américaine décédée le 8 février 2007 à Hollywood (Floride), pour le rôle de « bombe blonde », mais son agent l’a persuadée d’essayer aussi.

« J’ai pensé : ‘es-tu fou ?’ Je n’agis pas, tout d’abord… ce n’est pas ce que je fais. […] Je commençais à être indisposée.

Il était hors de question que je mette quoi que ce soit de sexy ce jour-là. J’étais comme, ‘Tu plaisantes ?’

« Mais Chuck Russell (réalisateur du film) était tellement génial et a dit : » Tu es ma Tina Carlyle et je vais te préparer pour cette partie ».

Elle est finalement retenue.

Le film rencontre un grand succès et Cameron devient célèbre du jour au lendemain.