La gestion du projet de gazoduc Maroc-Nigéria confiée à une co-entreprise

LA GESTION DU PROJET DE GAZODUC MAROC-NIGÉRIA CONFIÉE À UNE CO-ENTREPRISE

Dans un communiqué conjoint, le Maroc et le Nigeria ont annoncé avoir confié la gestion du projet de gazoduc à une co-entreprise composée d’ILF Consulting et DORIS Engineering.




Les autorités marocaines et nigérianes entendent faire de ce projet commun un véritable outil d’intégration africaine.

C’est d’ailleurs compte tenu de son importance que les sociétés publiques des hydrocarbures du Nigéria et du Maroc (Nigerian National Petroleum Corporation et l’Office national des hydrocarbures et des mines du Maroc) ont attribué le contrat de conseil en gestion à ILF Consulting et DORIS Engineering.

Long de 6 000 kilomètres, pour un diamètre de 48 pouces en offshore et de 56 pouces en on-shore, avec une capacité de transport de 30 milliards de mètres cubes par an, le gazoduc Nigeria-Maroc partira du sud du Nigeria, c’est-à-dire le bassin du delta du Niger, passera à travers 11 autres pays avant d’arriver au Maroc.

Une fois au Maroc, il sera connecté à des infrastructures existantes pour approvisionner l’Europe.

Le gazoduc Nigéria-Maroc, une fois achevé, sera le deuxième plus long gazoduc du monde.