91% des puits au Maroc sont clandestins

PLUS DE 90% DES PUITS AU MAROC SONT CLANDESTINS

Les données du recensement et du contrôle des puits, lancé suite à la mort du petit Rayan sont désormais connues. Plus de 90% des puits sur le territoire marocain ne sont pas autorisés.




Plus précisément, 91% des puits construits sur le plan national sont clandestins, a indiqué le ministre de l’Équipement et de l’eau, Nizar Baraka, s’exprimant mardi devant la Chambre des conseillers. L’opération été menée par les Agences des bassins hydrauliques, en coordination avec les autorités locales, a-t-il souligné.

Pour résoudre ce problème, il sera bientôt mis en place, un guichet, pour faciliter l’octroi d’autorisation de forage de puits, a annoncé le responsable, relevant que ce problème constitue un frein pour le ministère en matière d’identification avec exactitude de la quantité de l’eau utilisée en milieu rural.

Abordant par ailleurs le chapitre de la sécurisation de l’approvisionnement de l’eau, le chef du département a expliqué que des mesures ont été prises, notamment la mise en place d’un comité de pilotage, pour suivre de près la mise en œuvre des projets programmés et proposer des solutions selon l’évolution de la situation hydrique.