Plusieurs incendies forestiers se sont déclenchés au Maroc

PLUSIEURS INCENDIES FORESTIERS SE SONT DÉCLENCHÉS AU MAROC

Les autorités de Larache ont suspendu la circulation sur l’axe routier entre Larache Sidi El Yamani et la route nationale vers Kénitra à cause de feux forestier. Plusieurs incendies forestiers se sont déclenchés dans la nuit de mercredi à jeudi dans différentes régions du Maroc, frappé par de fortes chaleurs en ce mois de juillet.




Les gendarmes et la protection civile sont sur place sur l’axe routier de Larache Sidi El Yamani et la route nationale (l’axe de l’autoroute Larache-Kénitra, de Khémis Sahel à l’entrée de Ksar El-Kébir) a été fermé aux automobilistes pour plusieurs heures, le temps de maitriser des feux qui se sont déclenchés dans la nuit.

Les automobilistes sont priés de ne pas emprunter cette voie pour se rendre vers ou depuis le nord du Maroc, à cause des risques d’incendies.

Cet été, les fortes chaleurs ont précipité des incendies dans plusieurs régions du Monde, notamment dans la bassin méditerranéen et le Maroc n’y échappe pas.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, des feux se sont déclarés dans la zone forestière de la commune Boujdiane, entre Larache et Chefchaouen, ainsi à Tahla, province de Taza.




Jeudi, nouveaux foyers se sont ajoutés, à Khémis Sahel et dans la forêt urbaine La Epica. La nature de ces incendies n’est pas encore déterminée.

Les autorités locales et les pompiers se sont mobilisés pour maîtriser les feux et sauver les résidents proches des épicentres des incendies.

À Larache, l’incendie de Boujediane s’est produit dans une zone habitée, notamment par des villageois, et les autorités locales ont procédé à l’évacuation des habitants.

Sur place les gendarmes, la protection civile ont été rejoints par les éléments des Forces armées royales pour venir à bout du feu. Une enquête devrait être ouverte pour connaitre l’origine des incendies, tandis que le bilan des dégâts n’est pas encore connu pour le moment.