L’Algérie accuse le Maroc d’avoir attaqué un convoi au Mali

L’ALGÉRIE ACCUSE LE MAROC D’ÊTRE DERRIÈRE L’ATTAQUE D’UN CONVOI AU MALI

Un responsable algérien affirme que le Maroc est responsable de l’attaque armée contre le convoi algérien dans la ville de Gao, au Nord du Mali.




« Trois camionneurs algériens, engagés par une société algérienne dans des activités de transport de marchandises entre l’Algérie et le Mali, ont été blessés lors d’une attaque, survenue à deux heures du matin dans la nuit du 8 juillet, aux abords de la ville de Gao, dans le nord du Mali », avait annoncé la diplomatie algérienne dans un communiqué. Dans déclaration à un site qatari, un responsable algérien bien informé affirme que le Maroc a commandité cette attaque perpétrée par des hommes armés. « Parmi ce qui peut être étudié et examiné, il y a la question de savoir si le ciblage du convoi commercial dans le nord du Mali était un acte terroriste isolé.




Ou s’il était lié au ciblage antérieur de convois commerciaux dans la région désertique près de la frontière avec la Mauritanie, d’autant plus que les groupes armés du nord du Mali sont interconnectés, avec de multiples intérêts, destinations et réseaux qui se chevauchent », ajoute la même source. Le même responsable algérien a par ailleurs fait savoir que les autorités sécuritaires et militaires algériennes étudient des rapports de terrain sur cette attaque « pour extraire les circonstances environnantes ». Et de conclure : « Il n’est pas exclu que ces attaques fassent partie d’une tentative d’attirer l’Algérie dans une confrontation ouverte dans la région du Sahel, qui connaît une situation sécuritaire instable ».