Les Forces Royales Air commandent une flotte d’hélicoptères Airbus H135

LES FORCES ROYALES AIR COMMANDENT UNE FLOTTE D’HÉLICOPTÈRES H135 D’AIRBUS

Le constructeur aéronautique, Airbus a fait état, ce lundi 18 juillet, d’une commande des Forces Royales Air (Les Forces Royales Air sont la force aérienne du Maroc. Elles font partie des Forces Armées Royales du pays) pour l’acquisition d’une flotte hélicoptères H135 pour des missions d’entraînement militaire primaire.




Dans un communiqué, Airbus explique le bimoteur léger H135, hélicoptère de référence sur le segment, sera utilisé pour entraîner les pilotes à effectuer un large éventail de missions exigeantes.

Le responsable Afrique et Moyen-Orient chez Airbus Helicopters, Arnaud Montalvo, a dit toute sa fierté de cette collaboration.

« Nous sommes fiers que les Forces Royales Air aient choisi le H135 pour leurs missions d’entraînement. Il s’agit d’un hélicoptère multi-rôle fiable et économique, parfaitement adapté à la transition vers des avions plus complexes« , a-t-il dit.

Et d’ajouter: «Nous sommes sûrs que les H135 seront un atout majeur pour leur flotte et nous sommes impatients de leur apporter le meilleur soutien en coopération avec notre partenaire stratégique Heliconia avec son entrée en service dans le pays».




Selon Airbus, le contrat couvre un ensemble de services d’assistance comprenant la livraison d’appareils d’entraînement au vol et la formation de pilotes instructeurs et de pilotes de maintenance, fait savoir le communiqué, soulignant que le programme de formation permettra aux Forces Royales Air de tirer pleinement parti des capacités multi-missions du H135, telles que les lunettes de vision nocturne (LVN) et le treuillage.

Avec plus de 130 unités exploitées par des agences militaires dans le monde entier pour des missions d’entraînement, le H135 certifié IFR est une référence pour les hélicoptères d’entraînement militaire dans le monde, ayant déjà réalisé plus de 400.000 heures de vol d’entraînement militaire.

À noter, en outre, que cette nouvelle commande étend la flotte mondiale à 12 clients militaires, dont les forces armées du Royaume-Uni, d’Australie, d’Allemagne et du Japon.