Poste-frontière Cisjordanie-Jordanie: des médias palestiniens louent la médiation marocaine

POSTE-FRONTIÈRE CISJORDANIE-JORDANIE: DES MÉDIAS PALESTINIENS METTENT EN AVANT LA MÉDIATION MAROCAINE

Des médias palestiniens ont mis en avant l’écho positif de la médiation marocaine sous le leadership du Roi Mohammed VI, Président du Comité Al-Qods, ayant conduit à l’ouverture, sans interruption, du poste-frontière « Allenby/Roi Hussein » reliant la Cisjordanie à la Jordanie.




Ainsi, « Raya Media Network » a souligné que cette médiation a été hautement saluée et appréciée par les Palestiniens, en raison de ses répercussions positives sur leur vie économique et sociale.

Citant l’ancien ministre palestinien de l’Intérieur et secrétaire général adjoint de la Ligue des États arabes, Saeed Abu Ali, le groupe médiatique indique que l’ouverture du point de passage 24 heures sur 24 atténuera les souffrances des voyageurs et facilitera leurs déplacements.

Selon le journal, Abu Ali a rappelé « la place qu’occupe la cause palestinienne dans la conscience du peuple marocain, en particulier la ville d’Al-Qods, l’importance de la cause palestinienne pour Sa Majesté le Roi et les efforts déployés par le Souverain pour protéger Al-Qods et permettre au peuple palestinien d’acquérir sa liberté et son indépendance et d’instaurer son État ».

Il a également salué le rôle du Comité Al-Qods, présidé par le Roi Mohammed VI et de l’Agence Bayt Mal Al-Qods et le soutien qu’ils apportent au renforcement de la résistance des Maqdessis.

De son côté, le site d’information « Bokra » a apprécié cette médiation marocaine.




Citant le secrétaire général de la Commission islamique chrétienne pour le soutien d’Al-Qods et des Lieux Saints, Hatem Abdelqader, le média écrit que cet exploit allégera les souffrances des citoyens palestiniens qui se déplacent entre la Cisjordanie et la Jordanie.

Hatem Abdelqader a passé en revue « le soutien ferme apporté par le Maroc à la cause palestinienne à tous les niveaux et dans toutes les manifestations arabes et internationales, et le grand rôle du Royaume dans le soutien et le renforcement de la résistance des citoyens dans la ville d’Al-Qods et la préservation du caractère arabe de ville grâce à ce qu’il offre à travers l’Agence Bayt Mal Al-Qods et l’accomplissement de plusieurs réalisations et projets au profit des Maqdessis et le soutien de leurs institutions ».

Le site a également mis en exergue l’accueil par Hazem Al-Qawasmi, membre du secrétariat de la « Campagne avec dignité pour la liberté de mouvement des Palestiniens », de l’initiative marocaine d’ouverture du passage « Allenby/Roi Hussein », qui est d’une importance capitale pour les Palestiniens.




Selon la même source, Al-Qawasmi a exprimé ses vifs remerciements au Royaume du Maroc pour son soutien dans la facilitation des déplacements des Palestiniens par ce passage frontalier.

Pour sa part, le site d’information « Mada Al-Akhbar », qui cite l’analyste politique palestinien Ahmed Rafiq Awad, directeur du Centre d’études futures d’Al-Qods, à l’Université d’Al-Qods, a fait savoir que cette médiation marocaine s’ajoute aux autres efforts du Royaume pour atténuer le souffrance des Palestiniens dans leur déplacements dans la dignité et la liberté, en particulier au niveau de ce point de passage.

Il a exprimé son appréciation pour les efforts du Royaume du Maroc et la volonté de redoubler ces efforts afin que la vie du Palestinien soit moins pénible.

Le média rapporte également que l’universitaire Amjad Chihab a affirmé que le succès de la médiation du Royaume du Maroc sous le leadership de Sa Majesté le Roi pour convaincre Israël d’ouvrir définitivement le passage qui sépare la Cisjordanie, où habitent plus de 3 millions de Palestiniens, et qui est pour eux le seul débouché vers le Royaume hachémite de Jordanie et le monde, impactera positivement leur vie sur plusieurs niveaux notamment social et économique.

Le site a exprimé l’espoir que cette étape motivera le Royaume du Maroc à jouer un rôle qui ouvre un horizon politique pour réaliser l’aspiration du peuple palestinien à l’indépendance.