(Vidéo) Course-poursuite en mer pour arrêter des trafiquants de drogue

(VIDÉO) COURSE-POURSUITE EN MER POUR ARRÊTER DES TRAFIQUANTS DE DROGUE

La Garde civile et les responsables de la surveillance douanière de l’administration fiscale ont démantelé un réseau de trafic de haschich par bateau entre le Maroc et La Línea de la Concepción. En tout, six personnes ont été arrêtées et 467 kilos de haschich saisis.




Le réseau, très actif dans la zone du détroit de Gibraltar, transportait la drogue dans des bateaux à double fond. Les enquêtes ont commencé en octobre, lorsque l’Autorité portuaire a signalé la présence, dans la ville de La Línea de la Concepción (Cadix), d’un bateau qui avait déjà été intercepté avec 800 kilos de haschisch. Quatre personnes se trouvaient à bord, toutes ayant des antécédents de trafic de drogue, fait savoir Nius.

Les criminels réparaient le bateau afin de se rendre au Maroc pour récupérer une cargaison de haschich et revenir vers la côte espagnole en vue de sa distribution ultérieure en Europe. À la tête de l’organisation criminelle, se trouve un chef d’entreprise exerçant dans la commune de San Roque qui donnait des instructions aux membres de l’équipage et finançait l’opération.




Après la réparation du bateau et suivant les consignes de leur chef, les quatre membres de l’équipage se sont rendus vers la côte marocaine, à El Jadida, récupérer la drogue. Mais le bateau étant tombé à nouveau en panne, ils ont dû interrompre l’opération et retourner à La Línea de la Concepción. Un mois plus tard, ils sont revenus à El Jadida pour embarquer avec les ballots de haschisch.

Le bateau a été intercepté en mer, à environ 50 milles des côtes espagnoles, par un patrouilleur de la surveillance douanière. Les quatre trafiquants à bord ont jeté toute la cargaison dans la mer et ont tenté de prendre la fuite. Mais ils ont été arrêtés par les agents qui ont récupéré les 14 ballots de haschich pesant 467 kilos. Le chef du réseau ainsi que sa femme ont été aussi arrêtés.