La criminalité en baisse au Maroc

LA CRIMINALITÉ EN BAISSE AU MAROC

Au cours du premier semestre 2022, la criminalité a globalement baissé au Maroc. C’est ce que révèle le dernier rapport de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).




Le taux de criminalité a baissé de près de 25% au cours du premier semestre 2022 en comparaison avec la même période de l’année dernière, fait savoir le quotidien arabophone Al Ahdath Al Maghribia.

En tout, 93,48% des enquêtes criminelles ont été élucidées au cours de cette période. 258 507 individus ont été déférés devant la justice.

Le nombre des affaires concernant la lutte contre le blanchiment d’argent a augmenté de 47% tandis que celles liées à la drogue a sensiblement diminué.

Les affaires de cybercriminalité et les extorsions via internet ont enregistré une hausse de 4%.

S’agissant du nombre des annonces et des publications surveillées, il est passé de 2773 à 2874. Les cas de sextorsion ont diminué, passant de 260 affaires au cours du premier semestre 2021 à 221 durant la même période de l’année en cours.




Quant au nombre des affaires relatives à l’immigration illégale, il a augmenté, passant de 277 à 194 au cours de la même période de l’année dernière.

Ces résultats ont été obtenus grâce aux actions mises en œuvre par la Direction générale de la Sûreté nationale.

Il s’agit notamment du renforcement des dispositifs et des unités de la police d’urgence, de l’amélioration des compétences sécuritaires et au renforcement de la coordination avec tous les intervenants dans la justice pénale, ainsi que du renforcement de la coordination opérationnelle et de la coopération dans le domaine de l’assistance technique avec ses partenaires régionaux et internationaux dans le cadre de la coopération sécuritaire dans la lutte contre la criminalité transfrontalière.