Café: le Maroc, 2ème plus grand marché de la région Mena

CAFÉ: LE MAROC, DEUXIÈME PLUS GRAND MARCHÉ DE LA RÉGION MENA

Les ménages marocains devraient dépenser environ 13 milliards de dirhams en produits à base de café, selon une étude de Fitch Solution. Le Maroc est le deuxième plus grand marché de détail pour le café dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA – Middle East and North Africa).




Les dépenses des ménages marocains en café augmenteront en moyenne de 3,3% par an (en dollars américains), pour atteindre 16 milliards de dirhams en 2026, considérant que le consommateur moyen dépense 350 dirhams par an en café.

Le Maroc ne produisant pas de café, importe depuis toujours l’essentiel de son café d’Indonésie et du Vietnam.

Mais les importations marocaines de café ougandais ont considérablement augmenté, passant de 3,6% des importations totales en 2012 à 25,7% en 2021 et atteignant 320 millions de dirhams.

Ainsi, l’Ouganda est devenu le plus grand fournisseur de café au Maroc, avec 31,8% du total des tonnes importées en 2021.




En plus du café dont la part diminue dans les dépenses globales des ménages en boissons chaudes et gazeuses (32% en 2022), les ménages marocains devraient également augmenter leurs dépenses en boissons non alcoolisées, qui atteindront 41,3 milliards de dirhams cette année, soit une croissance annuelle de 7,3%.

Au cours des cinq prochaines années, les dépenses des ménages marocains en boissons non alcoolisées atteindront en moyenne 4,6% en glissement annuel et s’établiront à 48,1 milliards de dirhams d’ici 2026, selon Fitch Solution.

La part des dépenses en boissons gazeuses devrait quant à elle passer de 1,3% en 2012 à 2,8% en 2026.