Maroc: les vols risquent d’être perturbés au mois d’août

MAROC : LES VOLS RISQUENT D’ÊTRE PERTURBÉS AU MOIS D’AOÛT

La situation s’annonce difficile pour le ciel marocain. Le trafic aérien de certains aéroports du Royaume risque d’être perturbé, en raison d’un débrayage des contrôleurs de la circulation aérienne, prévu à partir du 3 août prochain.




Selon un communiqué du Bureau national unifié des Contrôleurs de la circulation aérienne affilié à la CDT, le secteur subira des restrictions sur le nombre des mouvements du trafic aérien dans toute la FIR/UIR (flight information région) Casablanca selon plusieurs modalités.

Ces restrictions se poursuivront pendant 15 jours à partir du 3 août à 14h00 locale.

Ainsi, le syndicat a accordé durant la période un seul trafic toutes les trente minutes (30 min) par point d’entrée FIR/UIR Casablanca, tous les niveaux de vols confondus, notant que les 2 CCR Casablanca et Agadir sont concernés, précise la note.




De plus, le syndicat prévoit comme autres modalités, une heure entre deux départs à partir des aéroports de Marrakech GMMX et Agadir GMAD, en plus d’une heure entre deux départs dans les secteurs de contrôles suivants : (Casablanca : GMMN+GMMD / secteur EST : Oujda GMFO + Fès GMFF + Nador GMMW + Al Hoceïma GMTA + Bouarfa GMFB + Er-Rachidia GMFK).

Toutefois, précise le document, plusieurs vols sont épargnés par ces mesures, notamment les vols d’État, les vols sanitaires, les vols en situation d’urgence et les vols militaires nationaux.

Les contrôleurs de la circulation aérienne n’ont pas communiqué les raisons de ce mouvement social.