Contraint d’annuler ses vacances au Maroc, il veut attaquer l’État français

CONTRAINT D’ANNULER SES VACANCES AU MAROC, IL VEUT ATTAQUER L’ÉTAT FRANÇAIS

Un homme a été contraint d’annuler ses vacances en famille au Royaume du Maroc faute de passeport. En colère, il entend attaquer l’État français.




« Nous devons prendre le vol Perpignan-Marrakech ce mardi 2 août pour aller au Maroc fêter en famille la naissance de notre fille Jade, explique à La Dépêche du Midi Alain Chomel.

Mais le passeport d’Inès, la fille de ma femme, n’est toujours pas arrivé.

Il est à l’imprimerie nationale depuis le 25 juillet et les délais de fabrication sont de 10 à 15 jours. Nous allons devoir annuler notre voyage et notre fête… ».

Le 9 juin dernier, il avait déposé une demande de renouvellement de passeport au service de l’État civil de Castelnaudary.

Le dossier est complet et suit la procédure normale.




Mais une attestation de séparation/garde alternée pour Inès sera demandée par le CERT.

La mairie de Castelnaudary n’informe pas les parents de la fille.

Sans rendez-vous pour récupérer le passeport, Alain Chomel contacte les services chauriens. Ces derniers lui font part de la situation.

Alain Chomel réussit à leur fournir la pièce manquante dans les plus brefs délais. Mais l’édition du passeport accuse du retard à l’imprimerie nationale.

« Comment se peut-il qu’avec des procédures de plus en plus informatisées, les délais d’attente soient plus longs ?




Il apparaît aujourd’hui que l’État n’est pas en capacité d’assurer le service concerné alors que les frais, eux, restent élevés », fulmine de colère le Carcassonnais.

Il se voit obligé d’annuler les vacances au Maroc. Outre un préjudice moral, il va également subir un préjudice financier conséquent.

Il n’obtiendra pas le remboursement des billets d’avion ni des frais engagés au Maroc pour les trois semaines de vacances et la fête, estimés à un peu plus de 5 000 euros.

Alain Chomel ne compte pas se laisser faire.

« Je vais attaquer l’État », dit celui qui a été contraint d’annuler ses vacances au Maroc faute de passeport.