Un fournisseur de Volkswagen pourrait quitter le Maroc pour l’Espagne

UN FOURNISSEUR DE VOLKSWAGEN POURRAIT QUITTER LE MAROC POUR L’ESPAGNE

Volkswagen (VW) envisage de déplacer sa production de câbles du Maroc vers l’Espagne, précisément en Estrémadure. L’usine en Espagne pourrait avoir un effectif de 2 000 employés.




Le groupe allemand prévoit d’installer en Espagne une usine de production de câbles pour les véhicules du consortium, ont indiqué plusieurs sources du secteur à La Tribuna de Automoción.

La ville d’Estrémadure devrait accueillir cette nouvelle usine qui va recevoir les câbles fabriqués par le fournisseur japonais Fujikura pour la succursale du groupe au Royaume du Maroc, où il possède deux usines, à Tanger et à Kénitra.

La nouvelle usine en Espagne pourrait démarrer avec un effectif « d’environ 2 000 travailleurs », selon les mêmes sources du secteur, précisant que la production de câbles nécessite beaucoup de main-d’œuvre.




Le groupe allemand étudie toutefois les options possibles pour réduire cette main-d’œuvre et atteindre un « plus grand niveau d’automatisation ».

D’après les mêmes sources, la décision de VW de transférer les activités du Maroc vers l’Espagne remonte au moment où Seat a fait sa proposition Future Fast Forward (F3) pour la perte du véhicule électrique et connecté (VEC).

Le groupe allemand a choisi l’Espagne pour éviter des risques géopolitiques, car les câbles sont un élément clé dans le processus de production et la guerre en Ukraine a provoqué une perturbation de son approvisionnement et entraîné la fermeture de plusieurs des usines du groupe.