Maroc: triche massive aux concours d’accès aux facultés de médecine

MAROC : UNE TRICHE MASSIVE AUX CONCOURS D’ACCÈS AUX FACULTÉS DE MÉDECINE

Au Maroc, des cas de triche ont été constatés lors des concours d’accès aux facultés de médecine. Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation est sur le banc des accusés.




La tricherie, une pratique à la peau dure. Bien que le ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation ait fixé la moyenne d’accès à la faculté de médecine au-dessus de 12 sur 20, des cas de tricherie ont été constatés au dernier concours. En témoigne la diffusion des captures d’écran de groupes privés dédiés aux examens de médecine sur les réseaux sociaux. Ces captures d’écran sont des échanges montrant que des candidats au concours d’accès aux facultés de médecine ont organisé une tricherie massive, fait savoir le quotidien arabophone Assabah.




À l’origine de cette tricherie, la fuite des épreuves. Le département d’Abdellatif Miraoui se trouve au banc des accusés. Sur la toile, des médecins et des étudiants en médecine lui « reprochent d’avoir organisé un examen national unifié dans toutes les régions qui n’a pas commencé à la même heure ». Selon eux, l’élargissement de la base de formation a été faite avec beaucoup de précipitation avec la réduction de la note moyenne d’accès à la faculté et celle de la durée de formation, ainsi que l’intégration des étudiants d’Ukraine. Toutes choses qui les amènent à conclure que le secteur est mal géré.