Les contrôleurs aériens au Maroc en grève à partir de ce mercredi

LES CONTRÔLEURS AÉRIENS AU MAROC EN GRÈVE À PARTIR DE CE MERCREDI

Le Network Manager Operations Center (NMOC) d’Eurocontrol, l’Organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne a alerté, lundi, sur une grève prévue par les contrôleurs aériens au Maroc, à partir de ce mercredi. Selon la presse espagnole, le Network Manager Operations Center a indiqué avoir été «informé d’une éventuelle grève nationale des contrôleurs aériens marocains du 3 au 18 août».




Sur son site, l’Organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne a précisé que cette action, bien qu’elle ne soit pas «officiellement confirmée», aura un impact sur «tout le trafic de/vers le Maroc en plus des survols». Rappelant qu’un service de contrôle de la circulation aérienne (ATC) minimum sera fourni, elle précise qu’elle actualisera les informations sur cette grève. Cette grève s’ajoutera à celle des travailleurs d’Easyjet, Ryanair, Lufthansa, British Airways et d’autres compagnies aériennes en Europe, qui a déjà impacté les vols depuis le Vieux continent, le mois dernier et dont certains mouvements se poursuivent pour le mois d’août.




Pour rappel, le Bureau national unifié des contrôleurs de la circulation aérienne du Royaume du Maroc, a annoncé, il y a quelques jours, avoir déposé un préavis de grève de 15 jours, du 3 au 18 août 2022. Le Bureau national unifié des contrôleurs de la circulation aérienne du Maroc a justifié son appel à la grève, qui a été relayé par plusieurs autres médias, par la non application du protocole d’accord qui a été signé en 2019 avec l’Office national des aéroports marocains (ONDA), qui prévoyait, entre autres, la mise en place d’un statut unique des contrôleurs aériens et l’adoption d’un certain nombre d’acquis dans leur plan de carrière.