Les employés marocains de TikTok sont en colère

LES EMPLOYÉS MAROCAINS DE TIKTOK SONT EN COLÈRE

Les modérateurs de contenu marocains ne sont pas contents de TikTok. Ils dénoncent la détresse psychologique et les bas salaires.




Des modérateurs de contenu marocains font face à des problèmes similaires à ceux qui concernent Meta (anciennement Facebook) au Kenya : un manque de soutien psychologique, une pression du rendement. Neuf modérateurs de contenu actuels et anciens au Royaume du Maroc ont décrit des expériences de détresse psychologique grave à la suite de leurs emplois avec des entreprises de sous-traitance. C’est ce que révèle le média « Business Insider » qui a mené une enquête sur cette question.




Selon leurs témoignages, les entreprises de sous-traitance leur fixent des objectifs impossibles à atteindre. Ils évoquent des vidéos de suicide et de cruauté envers les animaux, et un travail qui les faisait se sentir plus comme des robots que comme des êtres humains. Ils affirment être payés à moins de 3 dollars l’heure. « Même si la société de sous-traitance propose des conseillers en bien-être internes, ils ne suffisaient pas à les aider à faire face aux pressions du rôle », ont déclaré certains examinateurs.