L’Observatoire international pour la paix salue les avancées démocratiques du Maroc

L’OBSERVATOIRE INTERNATIONAL POUR LA PAIX SALUE LES AVANCÉES DÉMOCRATIQUES RÉALISÉES PAR LE MAROC

L’Observatoire international pour la paix, la démocratie et les droits de l’homme (IOPDHR), basé à Genève, a salué les avancées réalisées par le Royaume en matière de consolidation démocratique et de droits de l’Homme, sous le leadership visionnaire de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.




« Ces acquis sont, en effet, la parfaite illustration de cette vision moderniste voulue et conçue par le Souverain pour la consécration des piliers de l’État de droit », souligne l’Observatoire international pour la paix, la démocratie et les droits de l’homme dans un communiqué, publié à l’occasion de la Fête du Trône.

L’Observatoire international pour la paix, la démocratie et les droits de l’homme considère, dans ce sens, que la stratégie du Maroc en matière des droits de l’Homme a permis de consolider la construction démocratique et institutionnelle dans le Royaume, qui est parvenu ainsi à renforcer sa position dans le domaine des droits de l’Homme sur le plan international et de gagner la confiance et le respect de plusieurs institutions de référence en la matière.

Ce capital de confiance et de crédibilité a été acquis au prix d’efforts consentis par le Maroc pour assurer l’ancrage de la culture des droits de l’Homme dans leur globalité, qu’il s’agisse des droits civils, politiques, économiques et sociaux, à la faveur d’une dynamique bien enracinée dans les textes comme dans la pratique, matérialisée notamment par la ratification des instruments internationaux de protection des droits humains et l’adoption de législations nationales appropriées, ajoute la même source.




« Terre de dialogue, d’ouverture et du vivre-ensemble, le Maroc est connu pour son engagement en faveur de la défense des valeurs universelles et des libertés fondamentales en tant que principaux attributs pour l’édification de tout État moderne », rappelle l’observatoire, précisant que cet engagement est illustré par des réformes conduites sous l’impulsion de Sa Majesté le Roi, pour la consécration des droits de l’Homme dans toutes leurs dimensions.

Les efforts du Maroc pour assurer l’équité vaccinale et la protection sociale à toutes les catégories de la société dans le contexte de la pandémie de Covid-19 sont des exemples de cet engagement renouvelé du Royaume en faveur de la consolidation des droits humains, soutient l’Observatoire international pour la paix, la démocratie et les droits de l’homme.




Seul pays africain à avoir contribué volontairement au budget du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les droits de l’Homme pour 2021, « le Maroc se positionne en tant qu’acteur majeur dans la dynamique internationale de promotion des droits de l’Homme », affirme l’organisation genevoise.

Et de conclure que l’interaction constante du Royaume du Maroc avec les mécanismes de l’Organisation des Nations unies, sa contribution précieuse aux différents débats et aux conventions sur les questions des droits de l’Homme et le succès de ses multiples candidatures auprès des comités et instances internationales des droits de l’Homme confirment de manière claire le rôle du Royaume du Maroc dans la consolidation et le renforcement des droits de l’Homme sur le plan international.