Les raisons de l’annulation du film Batgirl de Adil El Arbi et Bilall Fallah

LES RAISONS DE L’ANNULATION DU FILM BATGIRL DE ADIL EL ARBI ET BILALL FALLAH

Alors qu’il est tourné et en post-production, le Batgirl des réalisateurs belgo-marocains Adil El Arbi et Bilall Fallah ne verra pas le jour. Quelles sont les raisons qui sous-tendent cette annulation surprise ?




Les réalisateurs belgo-marocains Adil El Arbi et Bilall Fallah étaient au Royaume du Maroc pour célébrer le mariage du premier avec la journaliste belgo-marocaine Loubna Khalkhali lorsqu’ils ont appris l’annulation du Batgirl de DC qui met en vedette l’actrice américaine Leslie Grace.

En tout, 90 millions de dollars ont été investis dans ce projet.

“La décision de ne pas sortir Batgirl reflète le changement stratégique de notre direction concernant l’univers DC et HBO Max”, explique Warner Bros dans une déclaration officielle.

« Leslie Grace est une actrice incroyablement talentueuse et cette décision ne reflète pas sa performance.




Nous sommes extrêmement reconnaissants aux cinéastes de Batgirl et Scoob ! Holiday Haunt et à leurs acteurs respectifs et nous espérons collaborer à nouveau avec tout le monde dans un proche avenir », a ajouté la société américaine.

Au-delà des raisons officielles communiquées, l’annulation de Batgirl est liée à un rejet de la stratégie de l’ancien PDG de WarnerMedia, Jason Kilar, qui donnait la priorité au streaming et à HBO Max, croit savoir Deadline.

Selon la publication, les autres films ne devraient pas être abandonnés, car l’annulation de Batgirl et Scoob serait en partie liée à une manœuvre financière que Warner Bros Discovery pourrait utiliser, suite aux récents changements de direction.




L’annulation des films Batgirl et Scoob lui permettrait d’éponger les pertes qui ont été accumulées par le conglomérat américain multinational de médias et divertissements WarnerMedia au cours de ces dernières années.

Cette opportunité ne serait accessible au studio que jusqu’à la mi-août.

De plus, le film n’a pas été pensé comme un blockbuster compétitif sur grand écran et Warner Bros n’entend pas dépenser plus pour une sortie en salles.

L’annulation de ces deux projets serait plutôt liée à la possibilité pour le studio d’avoir une déduction fiscale, fait savoir de son côté le magazine américain Variety qui est consacré à l’industrie du spectacle.