Des Marocains expulsés à Nîmes

DES MAROCAINS EXPULSÉS À NÎMES

Les forces de l’ordre ont démarré jeudi l’évacuation du squat de la rue Pierre Semard à Nîmes dans le Gard, illégalement occupé depuis 2019 par une dizaine de familles d’origine marocaine et du Caucase.




La dizaine de familles (19 adultes et 25 enfants) squattaient dans cette rue des appartements vides appartenant à la SNCF et devant faire l’objet de destruction.

Le tribunal de Nîmes avait prononcé leur expulsion des lieux depuis mai 2021, fait savoir France 3.

Certaines de ces familles vivent dans ces logements abandonnés depuis plus de 5 ans avec leurs enfants scolarisés, précise pour sa part l’association Droit Au Logement (DAL).

Une femme d’origine géorgienne, dont les enfants sont scolarisés, craint d’être rapatriée dans son pays. Pour le moment, elle sera logée dans un hôtel, comme 13 autres adultes et 14 enfants.

Parmi ces familles, trois, composées de 5 adultes et 9 enfants, avaient un droit de séjour en France.

« Elles se sont vus proposer un logement, dans le cadre d’une procédure d’intermédiation locative et vont bénéficier d’un accueil social », a assuré la préfecture du Gard dans un communiqué.