Espagne: de nombreux Marocains victimes d’exploitation par le travail en 2021

ESPAGNE : DE NOMBREUX MAROCAINS ONT ÉTÉ VICTIMES D’EXPLOITATION PAR LE TRAVAIL EN 2021

La police espagnole et la Garde civile ont libéré en 2021 un total de 1 056 victimes dont des Marocains de réseaux de traite et d’exploitation sexuelle ou de travail en Espagne (et là on ne parle que des affaires connues…)




Plus de la moitié des personnes libérées, soit un total de 565, ont été victimes d’exploitation par le travail et les 491 restantes, dont deux mineures, ont été exploitées sexuellement, selon les dernières données sur la traite et l’exploitation des êtres humains en Espagne, fournies par le Centre de renseignement contre le terrorisme et le crime organisé (CITCO) relevant du ministère de l’Intérieur.

Ces chiffres sont le résultat des 226 opérations menées par la police nationale et la Garde civile en 2021 et ont permis le démantèlement de 64 organisations et groupes criminels et l’arrestation de 663 personnes, rapporte El Confidencial Digital, précisant que les victimes sont majoritairement de sexe masculin et d’origine marocaine, sénégalaise et nicaraguayenne.

La traite des êtres humains « est une violation grave des droits de l’homme et l’une des activités criminelles les plus lucratives », après le trafic de drogue, souligne le ministère de l’Intérieur, insistant sur l’urgence de mettre en œuvre le Plan stratégique national contre la traite et l’exploitation des êtres humains 2021-2023.