Le Maroc en état d’alerte après la mort du chef d’Al Qaïda

LE MAROC EN ÉTAT D’ALERTE APRÈS LA MORT DU CHEF D’AL QAÏDA, AYMAN AL ZAWAHIRI

Suite à la mort de l’Égyptien Ayman Al Zawahiri, chef d’Al-Qaïda, tué dans la nuit du samedi 30 au dimanche 31 juillet en Afghanistan par une frappe américaine, les services de sécurité marocains sont en état d’alerte pour parer à d’éventuelles attaques terroristes.




Les services de sécurité et de renseignement marocains ont augmenté le niveau de vigilance depuis l’annonce de la mort du successeur d’Oussama Ben Laden, l’Égyptien Ayman Al Zawahiri.

Ces derniers jours, les services marocains coordonnent davantage avec des Renseignements occidentaux, les Renseignements américains, les Renseignements espagnols et les Renseignements français notamment pour parer à d’éventuelles attaques terroristes dans ces pays, mais aussi au Sahel, région où Al Qaïda a repris du poil de la bête.

Selon les experts en matière de terrorisme, c’est grâce à Al Zawahiri qu’Al Qaïda a pu étendre son réseau, celui-ci couvrant pratiquement tous les coins de la planète.