Maroc: les exportations de phosphates battent tous les records

MAROC: LES EXPORTATIONS EN PHOSPHATES BATTENT TOUS LES RECORDS

Les ventes des phosphates et dérivés se sont bien comportées au premier semestre. Elles ont augmenté de 84,3% pour atteindre plus de 57,46 milliards de dirhams à fin juin 2022, selon l’Office des changes.




Phosphates et dérivés marquent un véritable boom des exportations à fin juin.

Les ventes des phosphates et dérivés ont augmenté de 84,3% pour atteindre plus de 57,46 milliards de dirhams à fin juin 2022, selon l’Office des changes.

Cette évolution, indique L’Economiste, fait suite, principalement, à l’augmentation des ventes des engrais naturels et chimiques (+19,72 milliards de dirhams) due à l’effet prix qui a plus que doublé (8.656 DH/T à fin juin 2022 contre seulement 3.671 DH/T à fin juin 2021), explique l’Office des changes qui vient de publier ses indicateurs mensuels des échanges extérieurs du mois de juin, notant qu’en revanche, les quantités exportées ont baissé de -5,1%.

En 2021 déjà, le chiffre d’affaires du groupe OCP affichait une hausse significative par rapport à 2020, pour atteindre 84,3 milliards de dirhams. Cette performance s’explique principalement par une demande soutenue dans les principales régions importatrices et des prix plus élevés pour toutes les catégories de produits (Roche, Engrais et Acide).




L’optimisation de la performance opérationnelle du groupe et la hausse des prix de vente ont en partie neutralisé la hausse des prix des matières premières (ammoniaque et soufre), et se sont traduites par une progression de 94% de l’EBITDA (acronyme de « earnings before interest, taxes, depreciation, and amortization »; en français: bénéfices avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement) à fin 2021, avec une marge d’EBITDA en forte croissance de 43%.

L’Office des changes indique par ailleurs que les exportations de marchandises se sont établis à 215,07 milliards de dirhams à fin juin 2022 contre 152,35 milliards de dirhams un an auparavant, soit une hausse de 41,2% ou +62,72 milliards de dirhams, ajoutant que cet accroissement concerne la totalité des secteurs, à leur tête, les phosphates et dérivés, le secteur de l’automobile, celui de l’agriculture et agroalimentaire et celui du textile et cuir.




Ainsi, les exportations du secteur agricole et agroalimentaire se sont situées à 46,28 milliards de dirhams à fin juin 2022 contre 37,09 milliards de dirhams au titre de la même période de l’année précédente, soit une augmentation de 24,8%.

Cette évolution s’explique par la hausse simultanée des ventes de l’industrie alimentaire (+30,8% ou +5,35 milliards de dirhams) et celles de l’agriculture, sylviculture et chasse (+19,1% ou +3,62 milliards de dirhams).

De leur côté, les exportations du textile et cuir ont augmenté de 32,4% au titre des six premiers mois de l’année 2022.

Cette évolution est attribuable à la hausse des ventes des principaux segments de ce secteur, en l’occurrence, des vêtements confectionnés (+36,3% ou +3,79 milliards de dirhams), des articles de bonneterie (+27,4% ou +927 millions de dirhams) et des chaussures (+27,9% ou +354 millions de dirhams).