Belgique: l’expulsion de l’imam marocain Mohamed Toujgani confirmée

BELGIQUE: L’EXPULSION DE L’IMAM MAROCAIN MOHAMED TOUJGANI CONFIRMÉE

L’imam marocain Mohamed Toujgani avait introduit fin décembre dernier un recours devant le Conseil du contentieux des étrangers contre la décision prise par le secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration, à l’époque Sammy Mahdi (CDV), de lui retirer son droit de séjour, rappelle Belga.




Vendredi, la juridiction administrative (le Conseil du contentieux des étrangers) s’est positionnée en faveur de la décision prise par le secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration quant au retrait du droit de séjour du prédicateur.

Le recours est jugé irrecevable, car il a été déposé trop tard, selon le Conseil du contentieux des étrangers, qui a précisé dans son arrêt qu’il aurait dû être déposé au plus tard le 12 novembre.

Or il a été introduit le 24 décembre.

Elle n’a pas donc jugé utile de se prononcer sur le fond du dossier, rapporte le journal Belga.

Conséquence, la décision de retrait de permis de séjour reste d’application.




L’imam marocain Mohamed Toujgani n’a donc pas accès au territoire belge.

Toutefois, l’imam peut encore déposer un recours contre cette décision en cassation, devant le Conseil d’État.

Pour rappel, Sammy Mahdi avait décidé en octobre 2021 de mettre fin au séjour de l’imam Mohamed Toujgani sur le territoire belge, sur la base des informations provenant des services de sécurité « en raison de signes d’un grave danger pour la sécurité nationale. »

La décision est accompagnée d’un ordre de quitter le territoire, souligne la même source.