Des Espagnols mécontents du discours du roi Mohammed VI

DES ESPAGNOLS MÉCONTENTS DU DISCOURS DU ROI MOHAMMED VI

Dans son discours prononcé le 31 juillet à l’occasion de la Fête du Trône, le roi Mohammed VI n’a mentionné à aucun moment la normalisation des relations avec l’Espagne, encore moins la possible réouverture des douanes commerciales à Melilla.




Ce silence de Mohammed VI sur la normalisation des relations avec l’Espagne pourrait signifier qu’il tient pour acquis cette nouvelle étape dans la relation avec ce pays, ou au contraire qu’il attache peu d’importance à la coopération avec ce dernier, analyse El Faro de Melilla.

El Faro de Melilla rappelle que le changement de position de l’Espagne sur le Sahara marocain, considéré comme « la base la plus sérieuse, crédible et réaliste » pour résoudre le conflit, a conduit à l’apaisement des tensions entre les deux pays.

Dans le même temps, le monarque marocain a clairement exprimé son souhait de voir les frontières avec l’Algérie « devenir des ponts ».

Une manière de tendre la main à l’Algérie pour normaliser les relations, croit savoir Jesús Delgado Aboy, président de Promesa, expliquant que le Maroc a besoin de l’Algérie et notamment de son gaz en cette période de crise énergétique due à la guerre russo-ukrainienne.



Maroc: Discours de la Fête du Trône du roi Mohammed VI (Texte intégral)