Espagne: un Marocain réduit en esclavage à Barcelone

ESPAGNE: UN MAROCAIN RÉDUIT EN ESCLAVAGE À BARCELONE

La police espagnole a arrêté le propriétaire d’un bar à Tarrassa (Barcelone), accusé d’avoir exploité un ouvrier marocain qui n’avait ni contrat, ni assurance maladie, ni droit à des congés et qui n’était pas inscrit à la sécurité sociale.




Le Marocain travaillait environ 10 heures par jour et 6 jours par semaine pour un salaire misérable de 700 euros par mois.

Le Marocain a vécu cette situation d’exploitation par le travail pendant trois bonnes années.

Le propriétaire de l’établissement a été arrêté par la police après la réception de plusieurs plaintes anonymes, lesquelles ont amené les agents à se rendre dans le bar pour enquêter sur les exécrables conditions de recrutement et de traitement des ouvriers.

Selon les enquêteurs, le propriétaire de l’établissement a profité de la situation du Marocain, qui est peu instruit, et qui n’a aucune famille ni aucun proche dans la commune, pour lui imposer ces conditions de travail immorales et surtout illégales.