Maroc: le gouvernement va devoir se serrer la ceinture

MAROC : LE GOUVERNEMENT VA DEVOIR SE SERRER LA CEINTURE

Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, appelle les membres de son gouvernement à rationaliser les dépenses de leurs départements respectifs. Cette orientation intervient à l’occasion de la finalisation du projet de loi de finances 2023.




Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a, dans une circulaire, invité les membres de son gouvernement à réduire les dépenses d’achat de voitures et de construction et d’aménagement de leurs sièges administratifs, indique une note de 15 pages adressée aux membres de son cabinet relative au projet de loi des finances 2023. Le chef du gouvernement a également appelé à « la rationalisation de l’utilisation de l’eau et des dépenses liées aux communications ainsi qu’à réduire les frais de consommation d’électricité.




Ceci notamment en recourant aux énergies renouvelables », précise la circulaire qui a été émise. Aussi, a-t-il mis l’accent sur la nécessité d’éviter l’accumulation des arriérés et de privilégier leur liquidation, notamment ceux liés à l’eau et à l’électricité. Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, demande par ailleurs aux ministres de réduire les frais de transport et de déplacements à l’intérieur et à l’extérieur du pays ainsi que ceux occasionnés par les réceptions, les conférences et les séminaires et les études.